Nos racines

De l’Amicale des Infirmières et des Assistantes Sociales à l’Association Interprofessionnelle des Acteurs du Soin et du Social

Créée en 1950, l’AIAS trouve son fondement dans le mouvement mutualiste de l’après-guerre.

Suite à la création du Régime de la Sécurité Sociale et à l’instauration du Code de la Mutualité, les mutuelles doivent s’adapter. L’AMI (Association Mutuelle des Infirmières) est concernée par ces évolutions. Lors de la disparition en 1947 de la Caisse Primaire d’Assurance Sociale des Infirmières de la Croix Rouge, l'AMI élargit son champ d’action. Désormais ses prestations s’adressent aux infirmières mais aussi aux assistantes sociales. Son appellation change pour devenir la MIAS (Mutuelle des Infirmières et Assistantes Sociales, aujourd'hui la MIPS).

Une mutuelle et une association pour les professionnels du paramédical et du social

Son offre se complète d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle et d’une garantie Protection Juridique à destination de ce même public. N’ayant pas la possibilité de proposer ces assurances professionnelles en direct en tant que mutuelle, c’est ainsi que l’Amicale des Infirmières et des Assistantes Sociales (AIAS) voit le jour. A l’époque, l'AIAS était également en charge d’un fonds d’entraide. L’objectif principal de l’Amicale : promouvoir une pratique sereine et sécurisée des métiers du soin et du social fondé sur la reconnaissance de leur autonomie et de leur diversité.

Au fil des années, l'AIAS a changé. La liste des professions couvertes s’est étoffée. Afin d'être plus représentative de la diversité de son sociétariat, son nom a également évolué pour être désormais l'Association Interprofessionnelle des Acteurs du Soin et du Social. Ce qui a traversé le temps et reste identique à son origine : son engagement !